1857 – La lutte de l’Inde pour la liberté – NANA SAHEB

author
1 minute, 15 seconds Read

Parmi le très grand nombre de combattants de la liberté qui ont mené la lutte, quatre sont commémorés à travers la présente série, qui fait partie de la série plus vaste sur la Lutte de l’Inde pour la liberté.

Marathe, l’un des chefs de la Première Guerre d’Indépendance, Nana Saheb est née en 1824 de Narayan Bhatt et Ganga Bai. En 1827, ses parents se rendent à la cour du dernier Peshwa Baji Rao, qui adopte Nana Saheb, le faisant ainsi héritier présomptif du trône.

Nana Saheb était bien éduquée. Il a étudié le sanskrit et était connu pour sa profonde nature religieuse. À la mort du dernier Peshwa, Baji Rao-II, en 1851, le gouvernement de la Société a arrêté la pension annuelle et le titre. L’appel de Nana Saheb devant le Tribunal des administrateurs n’a pas été accepté. Cela le rendait hostile aux dirigeants britanniques. Lorsque la Première Guerre d’Indépendance éclate, il prend la tête des mutins à Kanpur. Après s’être emparé de Kanpur, qui avait une petite garnison britannique, Nana Saheb s’est proclamé Peshwa et a appelé à l’extermination totale du pouvoir britannique en Inde.

Kanpur est reprise par les Britanniques sous les ordres du général Havelock et le dernier engagement sérieux (16 juillet 1857) entraîne une déroute totale des forces de Nana. Nana s’est enfuie vers une destination inconnue au Népal en 1859 et a probablement péri dans la jungle.

Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.