Epicenter Cycling | Magasin de vélos – Électrique et Traditionnel / Santa Cruz

author
8 minutes, 12 seconds Read

On nous demande souvent quelles sont les « règles » pour le vélo de montagne pendant la saison des pluies. Ici, dans le comté de Santa Cruz, la conduite par temps humide peut endommager considérablement les sentiers que les bénévoles ont travaillé dur pour construire et entretenir. De plus, l’érosion des sentiers peut avoir un impact négatif sur l’habitat aquatique et la qualité de l’eau.

Nous vous encourageons à examiner attentivement quand et où rouler pendant notre saison des pluies. Ce qui se passe autour de vous — stockez ce bon karma de sentier en étant un bon intendant de sentier!

Alors, comment déterminez-vous si vous devez rouler ou non?

La réponse la plus simple est de suivre cette règle empirique: laissez les sentiers sécher pendant une journée par pouce de pluie après une grosse tempête.

Mais la question est en fait complexe et mérite une réponse réfléchie. Lisez la suite pour en savoir plus sur la façon dont nos sentiers de Santa Cruz sont affectés par les précipitations et sur ce que vous pouvez faire pour les protéger.

Facteurs à considérer

Il y a beaucoup à considérer pour déterminer si un sentier est praticable pendant les mois de pluie. Par exemple, à quel point le sentier était-il sec avant qu’il ne pleuve et combien de pluie est-il tombé? À la fin de l’été, les sentiers sont très secs et, comme des éponges, ils absorbent assez facilement l’humidité.

Au fur et à mesure que l’hiver progresse, le sol devient de plus en plus saturé et le sol mettra plus de temps à se dessécher. De toute évidence, une pluie légère sera absorbée dans le sol plus facilement et plus rapidement qu’une averse torrentielle. Si le temps reste humide et froid, les sentiers prendront plus de temps à sécher que si le temps devenait sec et venteux.

Le type de sol d’un sentier est également un facteur. Dans notre région, le sol va de l’argile au sable en passant par le limoneux, et chacun est affecté différemment par une humidité excessive.

D’autres éléments à prendre en compte sont l’aspect du terrain (les pentes orientées vers le nord mettront plus de temps à se dessécher), le nivellement (les pentes plus raides s’écoulent plus rapidement tandis que les zones plus plates ont tendance à flaques d’eau) et la conception des sentiers (les sentiers de vélo de montagne construits de manière durable sont conçus pour évacuer efficacement l’eau, ce qui minimise l’accumulation).

Autres conseils et informations à méditer

Ne laissez aucune trace

Si vous êtes sur une piste mouillée et que vous découvrez que votre bande de roulement s’imprime sur la piste, il est temps de faire demi-tour. C’est trop humide pour rouler! C’est ainsi que les ornières et les trous de boue sont créés. Veuillez ne pas endommager le sentier ni contribuer aux dommages existants en continuant.

Traversez des flaques de boue

Même les sentiers les mieux drainés se retrouvent avec des flaques d’eau longtemps après une grosse tempête ou plus tard dans la saison lorsque le sol est saturé. Est-il préférable de traverser une flaque de boue ou de la contourner?

La réponse est simple : traversez-la slowly lentement! Cela empêchera le sentier de s’élargir. Voyager lentement minimisera les éclaboussures et empêchera les sédiments d’être déplacés.

Soyez conscient

Soyez particulièrement prudent lorsque vous roulez après une tempête. Les fortes pluies et le vent causent des dangers sur les sentiers qui peuvent survenir longtemps après la tempête. Des arbres tombés, des rochers délogés et des glissements de terrain sont des dangers à prendre en compte.

Dirigez-vous vers le sable

Bien que la plupart des sentiers de notre région soient facilement endommagés s’ils sont parcourus par temps humide, les sentiers sablonneux à Ft. Ord bénéficie en fait d’un peu de pluie.

Pour plus d’informations sur cette zone d’équitation dans la région de Monterey, visitez le site Web de MORCA (Monterey Off-Road Cycling Association) à l’adresse suivante: morcamtb.org .

Respectez les fermetures

Veuillez tenir compte des fermetures affichées à l’UCSC, aux parcs d’État, aux parcs de comté et à la forêt domaniale de démonstration de Soquel lorsque les conditions sont mauvaises. Non seulement c’est bon pour les sentiers, mais c’est bon pour la relation entre les vététistes et les gestionnaires de terrains.

Protégez votre vélo

Vous ne voulez pas vraiment que toute cette boue obstrue vos composants de toute façon, n’est-ce pas? La boue et les débris peuvent endommager les précieux montants de votre fourche. La boue agglomérée sur votre pneu arrière peut attraper votre dérailleur arrière le forçant à se plier ou à se casser. D’autres pièces essentielles du vélo peuvent bien sûr également être endommagées.

Eh bien, dang, que faire?

Hé, nous sommes tous des vététistes aussi too et nous savons à quel point c’est difficile quand on ne peut pas rouler! Mais croyez-nous, il y a beaucoup d’activités liées au vélo par temps humide à explorer.

Bénévole

La saison des pluies est la saison des travaux sur les sentiers, alors envisagez de collaborer avec MBOSC (Vététistes de Santa Cruz) ou MORCA (Monterey Off-Road Cycling Association) sur leurs projets de construction et d’entretien des sentiers.

Vérifiez également auprès d’organisations à but non lucratif locales telles que Community Bike Collective (anciennement Trips for Kids Santa Cruz), Bike Santa Cruz County, Ecology Action et Santa Cruz County Cycling Club (SCCCC) pour voir s’ils ont des projets pour les jours de pluie avec lesquels vous pouvez aider.

Faites tourner vos baskets

Sont plus amusantes que vous ne le pensez! Notre façon préférée de pédaler en intérieur est d’associer le CycleOps smart trainer au programme d’entraînement virtuel Zwift. Arrêtez-vous dans notre boutique Mission Street pour en savoir plus.

Les cours de spin sont une autre façon de rester en forme lorsque le temps ne coopère pas avec votre style de vie en plein air.

Frénésie de films de VTT

Préparez un énorme bol de pop-corn ou une grande tasse de chocolat chaud fumante et installez-vous pour quelques heures de films de vélo de montagne.

Nos favoris incluent Return to Earth, NotBad, Not2Bad, Semenuk’s Rad Company, UnReal, Ride the Divide, Seasons, ROAM, Life Cycles, Où le Sentier se termine, Au Nord de la tombée de la nuit, et Klunkerz.

Donnez de l’amour à votre vélo

Un jour de pluie est le moment idéal pour enfiler votre vélo. Consultez notre guide pour prendre soin de votre vélo de montagne pour quelques idées. Et n’hésitez pas à passer la semaine où nos mécaniciens sont généralement disponibles pour démontrer une chose ou deux sur laquelle vous pouvez travailler à la maison.

Non incliné mécaniquement ? Pensez à faire un nettoyage en profondeur à votre doux destrier, en pénétrant avec amour dans tous ces coins et recoins.

Les prévisions merdiques sont également un bon moment pour apporter votre suspension pour une révision. Pour en savoir plus, consultez notre guide d’entretien de votre suspension de vélo de montagne.

Optez pour une balade sur route ou en gravier

Essayez-le, vous l’aimerez! Même les amateurs de sentiers simples les plus acharnés sont surpris de voir à quel point ils apprécient une rotation sur route ou une mouture de gravier une fois qu’ils l’ont essayé.

Pour votre sécurité, laissez les routes goudronnées s’assécher; ils sèchent beaucoup plus vite que la saleté, de sorte que vous pouvez généralement sortir 24 heures après une tempête de pluie.

Si vous n’avez pas de vélo de route, vous pouvez en louer un chez nous. Demandez-nous un itinéraire recommandé ou voyez si l’un de nos membres d’équipage peut vous accompagner lors d’une balade!

Pratiquez vos compétences

Perfectionnez vos compétences de base et pratiquez-en de nouvelles dans un parking vide. Vous pouvez travailler dans les virages, les ascenseurs de roue, rouler sur un maigre, et bien plus encore.

Vous pouvez même aider les sentiers d’hiver en améliorant vos compétences de conduite pendant la saison sèche! Considérez ceci: chaque fois que vous dérapez, dans n’importe quelle condition humide ou sèche, vous endommagez le sentier.

Cette saleté lâche et poudreuse que vos pneus produisent par temps sec finit par s’effacer pendant les mois de pluie. Les bosses de freinage causées par l’utilisation soudaine des freins peuvent créer des endroits où des flaques d’eau se formeront sous la pluie.

Tous les niveaux de coureurs peuvent bénéficier de l’enseignement de la conduite, ce qui profite à notre tour à nos sentiers. Contactez les guides de randonnée pour des cours privés toute l’année ou inscrivez-vous à la clinique de compétences Trek Dirt Series lorsqu’il s’agit de Santa Cruz au printemps.

Soyez un héros pour la saleté des héros

Oui, nos systèmes de sentiers peuvent être grandement endommagés si nous roulons lorsqu’il fait humide. Et oui, il y a beaucoup à considérer pour déterminer si un sentier est praticable pendant les mois de pluie. Et oui, oui, oui, ça craint quand on ne peut pas rouler.

Mais soyez patient et soyez un bon gestionnaire de sentiers, encouragez vos amis à faire de même, et vous serez récompensé par une saleté de héros incroyable sur des sentiers magnifiquement courus!

Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.